La femme qui vit la vie.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Lathlete

Je ne la connais pas vraiment.
Ou plutôt si.
Je la connais un peu sans l’avoir jamais vu.
Non ! plus qu’un peu.
Je connais son esprit , sa force mentale , son énergie, sa beauté.


C’est curieux et cela me surprend toujours comment on peut arriver à connaître une personne à travers des statuts et des publications sur facebook.
On en arrive à la cerner avec une certaine précision , je dirais . Tant que la sincérité est aussi une image projetée.

Elle est ajourdhui, inaccessible , tel cet astre qui nous éclaire de loin, qui influence nos humeurs et qu’on ose insister à rester en sa présence de peur de nous bruler.

Je la lis chaque jour , sans me manifester forcément. Puisque ce que je recherche est un embaumement spirituel , comprenez par là , en plus simple , avoir l’ esprit éclairé.  La lire y contribue car même si je ne partage pas toutes ces opinions , j’aime sa force de caractère et la confirmation perpétuelle de qui elle est . Une femme libre.
Ce trait de caractère si rare dans un pays qui impose que l’on soit un simple reflet de la société ,  rend son esprit encore plus intéressant.

Elle est une battante , les difficultés de la vie , combien dures puissent-elle être ,ne l’arrêtent pas. Aussi dur que chaque réveil à une nouvelle journée peut l’être , l’effort de se lever et d’aller découvrir les aléas de la vie l’emporte .

Elle vit sa vie , elle vit la vie.

Ce grand espoir qu’elle représente tant pour moi que pour les autres par son charisme et sa détermination est un soleil dans mon existence aventureuse.
Elle est “elle”, qui réchauffe les coeurs et les esprits obscurs.

Je vis ses délires, ses coup de colères , ses rires et sa tristesse.
Comme un climat qui change , je fais avec . Sans aucun contrôle sur mère nature , nous l’aimons parce qu’elle veut bien de nous , qu’elle nous donne du plaisir à vivre par moments.
Que fera-t-on sans elle.

Ce texte est pour elle seule , mais généreuse comme elle est, je le publie pour toute femme qui se reconnaîtra  dans ses mots . Car de toute façon il faut aimer la vie et la savourer à pleine dents.
enfin je l’espère !
Pour être soi même et non une pâle image sociétale.

Ps: ce texte a été écris il y a plusieurs mois, mais j’attendais le moment de le publier. Je n ai donc pas changé la composition des temps.

Posted via email from Autour des mots

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »