Salon de la Désillusion du E-Commerce du 30 mai au 1er juin 2012 à l’Office des Changes de Casablanca

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Img_5669

Je sens déja en écrivant ce billet que je vais heurter beaucoup de monde , les organisateurs , peut-être les participants dont certains sont des amis. La communauté saute de joie à l’idée de ce salon.

Ce sujet m’interesse particulièrement pour mon livre. Je ne peux pas le vendre sur Amazon.com et autres sites de livres.

Quand je vois qu’aux Etats unis , certains vendent des templates pour blog , site, des e-books , des couvertures pour la nouvelle Time line Facebook et d’autres idées simples , je me rend compte qu’au Maroc : on ne peut pas

Au Maroc  

Avec les 513 Millions de DHs réalisés par le secteur en 2011 , ca représente le quart du CA réalisé dans la pub au Maroc.

Quand on estime le budget de pub tout médias confondus au Maroc : très faible ( souviens toi du Devcom)

Celui du E-commerce … No comment !

Pour un véritable décollage du E-commerce au Maroc il faut la collaboration et participation efficiente de nos opérateurs de Telecom , des banques , de l’office des change et du ministère des NTIC

Pour nous donner 4 choses:

1- Toute carte de paiement délivré toit être dorénavant de type VISA internationale , limité à 10000 / an ( la loi plafonnant la dotation à ma connaissance à ce montant) , pas besoin de E-pay et similaire qui n’est qu’une arnaque opportuniste.

2- Un statut d’auto entrepreneur réalisable en ligne et adaptés au E-commerce pour les particuliers / étudiants . De telle manière que si on veux vendre des “statuts facebooks ” par exemple , on puisse récupérer les fonds facilement (besoin de paypal là ! , car le monde l’utilise)

3- Les banques doivent fournir des API à tout personne disposant d un compte en banque, pour faire un site facilement et faire rentrer des devises. ( Le Maroc a besoin de devises … )

4- Nos opérateurs doivent nous fournir une qualité de débit “correcte” et non “frustrante” et mieux être à l’écoute de leurs clientèle .

Et en option majeure - une loi pour le crowdfunding ( Reveillez vous les gens , les Etats unis ont adopté une loi pour ce concept)

L’E-commerce au Maroc : Une illusion , rien de plus.

 

Posted via email from L’Actualité Marocaine Commentée

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »